Du carton à l'écran intelligent : on vous raconte l'histoire du prompteur télé

·1 min de lecture

Le journaliste David Castello-Lopes, dans l'émission Historiquement vôtre sur Europe 1, revient tous les jours sur les origines d'un objet ou d'un concept. Ce mercredi, il s'intéresse au prompteur, cet objet utilisé à la télévision par les journalistes et les hommes politiques. De ses débuts en simple bout de papier, à son évolution dans les années 80, pour devenir aujourd'hui une machine qui s'adapte à la vitesse de votre voix, il nous raconte tout. 

"La télévision et l’image animée en général, c’est le média le plus mensonger. Je m’explique un peu. Le truc avec la télé et le cinéma c’est que ça inspire confiance… Plus que le son tout seul ou l’écrit. On se dit 'C’est la réalité, puisque je la vois et je l’entends'. Mais précisément parce que ça inspire confiance, et bien c’est plus facile pour la télévision de mentir et de transmettre des réalités complètement fausses qui ont l’air implacables.

A LIRE AUSSI >> Pourquoi les motocrottes parisiennes ont-elles disparu ?

Dans ce studio par exemple, où cette chronique est en train d’être filmée. Si pendant ma chronique, on montre votre visage rieur Stéphane, on va se dire : 'Quel succès cette chronique ! Même le grand Stéphane Bern semble l’apprécier'. Si en revanche on montre le visage d’Olivier Poels, son air de Gargantua privé de dessert, alors là on va se dire : 'Qu’est-ce qu’elle est naze cette chronique. Rendez nous Zitrone, ça c’était du journalisme'. Et de la même façon, si vous filmez de face un monsieur qui lit u...


Lire la suite sur Europe1