"Casino", "Coup de foudre à Notting Hill" : les films de la vie de Nicolas Maury

·2 min de lecture

Invité samedi de Mathieu Charrier, sur Europe 1, le comédien Nicolas Maury, révélé au grand public par son rôle d'Hervé dans la série à succès Dix pour cent, a évoqué les principaux films qui ont marqué sa vie. Le réalisateur du remarqué "Garçon chiffon" a notamment confié son amour pour Julia Roberts, ainsi que le grand souvenir de sa première vision d'"Eyes Wide Shut", de Kubrick. 

Votre meilleur souvenir en salle ?

Ce doit être à Bordeaux. Je devais avoir 18 ans et j'étais tellement pressé de voir Eyes Wide Shut de Stanley Kubrick parce que c'était le film le plus teasé au monde. Et quand j'ai vu ce film, j'ai été envahi, inondé de ce qu'est le cinéma. C'était très, très fort, j'avais l'impression de voir de la matière cinéma. Et puis, il y a cette chose sulfureuse dans l'histoire de ce couple, car c'est un film qui parle du fantasme, de s'imaginer ce que ferait sa femme si on n'était pas là, et qui pose la question de savoir si s'imaginer, ce n'est pas pire que la réalité.

Le film que vous auriez aimé voir au cinéma ?

A star is born, de George Cukor, un film magnifique avec Judy Garland, à voir absolument au cinéma. Ce film assume la toile derrière la toile peinte, le faux décor. Comme il n'y avait plus de cinéma, en le voyant, je me suis vraiment dit qu'on ne peut pas dire que le cinéma va devenir plateforme. Le cinéma, c'est dans les églises, les églises que sont les cinémas. 

Le film que vous avez le plus vu ?

Sans hésiter, Casino, de Martin Scorsese. C'est un film que je...


Lire la suite sur Europe1