Castex invente une « troisième voie » avec un confinement 7j/7 mais tourné vers les activités extérieures

Lydia Menez
·1 min de lecture

Pour 16 départements qui ont atteint un seuil critique, le Premier ministre Jean Castex tente un nouveau genre de confinement. Les écoles restent ouvertes tout comme les commerces « essentiels ». Le couvre-feu est maintenu mais passe à 19 heures. 

Après un an d’épidémie, et alors qu’une « troisième vague » prend forme, Jean Castex veut ouvrir une « troisième voie » avec des règles adaptées. Le Premier ministre a proclamé deux mesures qui prennent effet dès vendredi soir minuit. 

Lire aussi >> Covid-19 : Au cœur du service « Psy Île-de-France », à la rescousse d’une jeunesse en souffrance

Confinement 7 jours 7 dans 16 départements  

Il a annoncé un confinement pour quatre semaines dans seize départements « à risque » : l’Ile-de-France, les Hauts-de-France, l'Eure, la Seine-Maritime et les Alpes-Maritimes. Dans ces départements, les écoles et collèges resteront ouverts, mais les lycéens travailleront en demi-jauge.  

Les commerces non essentiels seront fermés. « Comme en mars et en novembre, seuls les commerces vendant des biens et des services de première nécessité seront autorisés à ouvrir ; cette notion de bien de première nécessité sera étendue aux livres et à la musique, ce qui permettra aux libraires et aux disquaires de rester ouverts », a ajouté Jean Castex.  

Il sera possible de sortir en journée « sans aucune limitation de durée » dans les départements placés en confinement avec une attestation, à condition de rester dans un rayon de 10 kilomètres autour de chez soi. « On sait aujourd’hui qu’on se contamine infiniment moins quand on se promène en plein air qu’en étant regroupés, sans masques, en intérieur », indique le Premier ministre pour...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi