Castex va quitter Matignon et il n'y avait pas meilleur cadeau de départ

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Jean Castex à l'Élysée, le 28 avril 2022. (Photo: via Associated Press)
Jean Castex à l'Élysée, le 28 avril 2022. (Photo: via Associated Press)

Jean Castex à l'Élysée, le 28 avril 2022. (Photo: via Associated Press)

POLITIQUE - Avant un dernier déplacement en tant que Premier ministre ce dimanche 15 mai au Vatican, Jean Castex a fêté, entouré de ses ministres et ses secrétaires d’État, ainsi que de leurs conjoints, son départ de Matignon ce jeudi soir. L’homme du sud-ouest a reçu un cadeau bien particulier au cours de ses adieux.

La soirée a commencé par un pot dans les jardins de Matignon, puis s’est terminée par un dîner, rapporte Le Parisien. Mercredi, le Premier ministre avait également fait ses adieux au personnel de Matignon. Il a confirmé devant ses ministres qu’il ne souhaitait pas être reconduit au poste de Premier ministre. “Pour ma part l’aventure se termine, a dit Jean Castex au cours de son discours, rapporte le quotidien. C’est une nécessité politique.”

“Mes sentiments ne sont pas contradictoires”, a-t-il ajouté évoquant une ”évolution nécessaire” et son “regret, à la fois, de quitter [s]es fonctions ici à Matignon où [il a] été très heureux”.

Suspense autour du prochain Premier ministre

À l’issue de son discours “qui lui ressemble, humain et chaleureux”, selon un secrétaire d’État, l’ancien maire de Prades (Pyrénées-Orientales) s’est vu offrir, après une standing-ovation, un stylo et surtout un maillot de rugby portant le numéro neuf, le même que celui d’Antoine Dupont, le rugbyman français, qui est son joueur préféré. Le maillot a également été recouvert des dédicaces des membres de son gouvernement.

Le premier quinquennat d’Emmanuel Macron se termine officiellement ce vendredi, alors que le scénario d’un départ de Jean Castex en début de semaine prochaine semble se dessiner. “La démission interviendra lundi”, croit savoir un responsable de la majorité, interrogé par l’AFP.

Le mystère reste entier sur le prochain occupant de Matignon, chargé de donner un nouvel élan pour les élections législatives de juin, bien qu’Emmanuel Macron a fait savoir lundi à Berlin qu’il savait déjà qui serait son prochain Premier ministre, doté selon lui d’un profil “social”, ”écologique” et productif”.

La ministre du Travail Elisabeth Borne, la directrice générale de l’Unesco Audrey Azoulay, l’ex-ministre socialiste des Affaires sociales Marisol Touraine... Plusieurs noms au profil “techno” circulent.

À voir également sur Le HuffPost: Législatives: Les candidats LREM visés par la justice peu inquiétés dans leur parti

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles