Cat Power, chanteuse intemporelle

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Cat Power
    Cat Power
    Auteur-compositrice-interprète américaine

Elle boit une gorgée de thé vert. Et rote. « C’est un compliment », dit-elle. Avec Chan Marshall, alias Cat Power, point de chichis. La chanteuse américaine aux paupières colorées de bleu telle une reine égyptienne vous enveloppe d’un hug chaleureux et vigoureux, faisant fi de la distanciation sociale. Et tombe le masque pour s’en griller une à la fenêtre du salon de l’hôtel Costes, où elle crèche, sur les conseils de sa copine Marianne 

Faithfull. On se sent immédiatement en famille, comme si on la connaissait depuis des siècles. Ce n’est pas tout à fait faux : cela fait déjà vingt-cinq ans qu’est sorti « What Would the Community Think », son troisième album, rencontre du grunge et de la folk dans un sommet de mélancolie rugueuse. Depuis, Cat Power est un classique. Le souvenir de sa grand-mère qui l’a élevée s’invite dans la conversation, tout comme les photos de son fils de 3 ans, pirate aux cheveux longs et blonds. Soudain, un SMS de sa nounou à Miami, où elle habite, l’informe que son fils a vomi à l’école. Chan panique, et nous aussi, du coup (pour l’interview). Un nouveau texto vient heureusement apaiser son angoisse palpable. À 49 ans, l’artiste folk-rock semble avoir trouvé une forme d’apaisement à son mal-être et à ses névroses, qui ont longtemps marqué ses chansons d’une empreinte hallucinée. Mais elle n’a rien perdu de son pouvoir de fascination : lors du Fnac...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles