Catherine Lara : le jour où elle a décidé de révéler son homosexualité

C’est un beau palier à célébrer. Catherine Lara fête ses cinquante ans de chanson avec une tournée qui mélange ses tubes de toujours à Schubert, Fauré ou Ferré. À l’occasion du spectacle Entre la vie et l’amour, le 14 février 2020 au Dôme de Paris-Palais des sports et en tournée, Catherine Lara a accepté de se confier dans Le Parisien, en kiosque mardi 11 février. La violoniste, chanteuse, compositrice, autrice, arrangeuse et productrice française âgée de 74 ans en a profité pour se livrer sur sa vie privée. À la question “Vous avez été une des premières personnes à révéler votre homosexualité, comment l’avez-vous vécu ?”, Catherine Lara lâche du tac au tac : “Je n’ai eu aucun regret.”

Dans son entretien accordé au quotidien, Catherine Lara se confie ainsi longuement sur son coming out. “Aujourd’hui, on parle encore de l’homosexualité comme de quelque chose qui est dans la contre-allée. Moi, je parle d’amour, d’’homosensualité’, ça me plaît bien. Je vis depuis vingt-cinq ans avec la même personne. C’est une femme. Elle est extraordinaire. La vie m’a embarquée dans ce beau voyage. Il n’y a rien de pire que d’être enfermé dans un tiroir. Mais j’ai autant besoin des hommes que des femmes. C’est un équilibre essentiel. Le yin et le yang.”

"Je savais que ça pouvait aider d’autres personnes"

Catherine Lara revient également sur la difficulté d’évoquer ce sujet “dans les années 1980” et se souvient : “Je l’ai fait dans un souci de transparence, car je ne me sentais pas capable de dire que j’avais épousé Raoul alors que je vivais avec Paulette. Impossible de mentir. Inconsciemment, je savais que ça pouvait aider d’autres personnes. Vous savez, il est plus facile de vivre en marge quand on est un artiste que quand on travaille dans une usine. Je me suis dit qu’en me libérant de ça, d’autres pouvaient se dire : ‘Et pourquoi pas moi ?’ Tout ce que j’espère, c’est que la question ne se posera plus jamais. C’est la vie.”

Dans une interview accordée à Paris Match jeudi 6 février 2020,

(...) Cliquez ici pour voir la suite