Cathy ("L’amour est dans le pré" 2020) : comment elle a réussi à surmonter le suicide de son père

La diffusion des premiers portrait de la quinzième saison de L'amour est dans le pré a été riche en émotion, lundi 9 mars. Les téléspectateurs ont notamment été touchés par l'histoire de Cathy, une viticultrice de 41 ans. Pour cause, la mère d'une jeune femme de 19 ans a raconté la tragédie qui a bouleversé sa vie : le suicide de son père en août 2016. Comme elle l'a longuement expliquée, il ne s'est jamais remis d'avoir versé, par erreur, des produits toxiques sur ses vignes entraînant la perte de 15 hectares, sur les 30 existant. Même si elle lui a toujours assuré que ce n'était pas grave et qu'elle avait en plus trouvé un remède pour sauver ses vignes, la honte et le désespoir ont pris le dessus dans le coeur de son père qui a décidé de mettre fin à ses jours. Une perte terrible pour la mère de famille qui s'est vue dans l'obligation de reprendre, avec sa soeur, les rênes du vignoble. Plus de trois ans après ce drame familial, Cathy parvient à en parler, même si la plaie est encore ouverte.

⋙ "L'amour est dans le pré" : Matthieu, le candidat homosexuel, a dû mettre fin à sa démarche de GPA suite à une terrible nouvelle

"Je me suis fait suivre après. Pendant un an, après avoir découvert mon père mort, j'étais vraiment très mal. Je suis quelqu'un qui a tout le temps besoin d'avoir des projets, mais pendant cette année, je me sentais comme sur un nuage à regarder le monde d'en haut. J'ai donc décidé de me prendre en main", a ainsi confié l'agriculture face à une Karine Le Marchand très touchée par son histoire. Pour s'en sortir et relever la tête, elle a décidé de suivre la méthode d'EMDR qui vise à soigner les troubles psychotraumatiques par des mouvements oculaires saccadés et des stimulations tactiles ou auditives. Aujourd'hui, Cathy assure aller beaucoup mieux et se sent prête à laisser entrer un homme dans sa vie. Après plusieurs déceptions amoureuses, elle espère rencontrer une personne avec du caractère et capable de l'épauler, comme le rapporte Gala. Côté physique,

(...) Cliquez ici pour voir la suite