Cauchemars et terreurs nocturnes du bébé : comment réagir ?

·1 min de lecture

Terreur nocturne ou cauchemar, quelle différence ?

Réveil nocturne, pleurs, cris : si les cauchemars et les terreurs nocturnes peuvent être confondus, ils sont pourtant bien différentssur plusieurs aspects. "Il est d'ailleurs important de savoir les différencier, car la réaction à adopter dans un cas ou dans l'autre n'est pas la même", insiste la psychologue.

La première grande différence concerne le moment de la nuit où ils surviennent : "Quand la terreur nocturne se déclenche en première partie de nuit à savoir avant 23h ou minuit, lors de la phase de sommeil lent profond, les cauchemars surviennent quant à eux en seconde partie de nuit, au cours de la phase de sommeil paradoxal", détaille Catherine Pierrat. Ce premier point permet généralement de les distinguer.

La deuxième grande différence, concerne l'attitude de l'enfant.

Lors d'une terreur nocturne, il a les yeux grands ouverts et semble éveillé mais il dort toujours, c'est une forme de somnambulisme.

"L'enfant a l'air effrayé, regarde dans le vide et ne semble ni voir, ni reconnaître ses parents. Il est agité, parfois agressif, et tient un discours incohérent", décrit la psychologue. Puis, la terreur nocturne s'arrête aussi brutalement qu'elle a commencé : l'enfant se calme et se recouche. Il...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles