Cauet s’en prend une nouvelle fois à Angèle et l'accuse de ne pas être solidaire

Vendredi 20 mars, Cauet s'en est une nouvelle fois pris à Angèle au micro de son émission C'Cauet sur NRJ. L'animateur radio a accusé la chanteuse de ne pas être solidaire envers les soignants en pleine pandémie de coronavirus.

Les rapports sont loin d’être cordiaux entre Angèle et Cauet. Vendredi 8 novembre 2019, l’animateur s’était vivement emporté contre la célèbre interprète de Balance ton quoi, alors invitée au micro de son émission C’Cauet sur NRJ. Furieux, il avait reproché à l’artiste de 24 ans d’avoir bâclé un message filmé à l’attention d’une fan. "Je suis sur le c**. J’ai demandé à Angèle un petit bonjour pour une petite fille, j’ai eu le plus petit bonjour du monde", avait-il fustigé en direct. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que près de cinq mois plus tard, les tensions ne se sont pas du tout apaisées.

Cauet en remet une couche sur Angèle

Vendredi 20 mars, alors qu’il animait son émission quotidienne, Cauet a révélé que NRJ avait demandé à plusieurs artistes de venir en aide au personnel hospitalier. Pour ce faire, chacun d'entre eux doit donner un objet personnel qui, une fois vendu, permettra de récolter de l’argent pour les soignants. "Tout le monde a dit oui, sauf une artiste qui a dit non. Elle a des raisons personnelles, elle n’est pas touchée par le truc, elle n’est pas touchée par grand-chose, je ne sais pas ce qui la touche", a balancé l’animateur radio, avant de révéler le nom de la principale intéressée. "Celle qui a dit non c’est Angèle ! Je trouve ça tellement naze de dire non alors que c’est pour donner de l’argent, alors qu’on est en pleine épidémie, qu’on ne demande pas de chanter, pas de concert, juste de donner un objet, c’est la seule qui a dit non", a-t-il poursuivi avec déception.

Face à cette nouvelle polémique, Angèle a tenu à rétablir sa vérité. Sur son compte Twitter, la jeune femme a fait savoir qu’il lui était impossible de se rendre à son domicile en raison du confinement. "Si je n'ai pas accepté sa demande c'est parce que je suis confinée, depuis le début, hors de chez moi, et que je joue le jeu du confinement total. Je ne repasserai pas à mon appartement en Belgique et n’encouragerai personne à le faire à ma place. Je n’ai donc aucun objet (...)

Lire la suite sur Femme actuelle

Ce contenu peut également vous intéresser :