Cellules souches : leurs pouvoirs extraordinaires pour nous soigner

© Getty Images/iStockphoto

Capables de se renouveler d’elles-mêmes et de se transformer en d’autres cellules, elles sont fascinantes. Les cellules souches embryonnaires (CSE) peuvent notamment se changer en n’importe quelle cellule humaine (les totipotentes) ou en un grand nombre d’entre elles (les pluripotentes). Les cellules souches adultes, en revanche, sont spécialisées. Elles n’assurent le renouvellement que des cellules de l’organe dans lequel elles se trouvent (unipotentes). Une exception existe toutefois. Les cellules souches sanguines, ou hématopoïétiques (CSH), peuvent se muer en plusieurs types de cellules du sang : globules rouges, globules blancs et plaquettes. On les dit alors multipotentes. Voilà pour la théorie. En pratique, une partie des cellules souches adultes est déjà utilisée pour guérir certaines maladies ou réparer des lésions. Mais l’infini pouvoir des cellules souches embryonnaires, toujours à l’étude, suscite l’intérêt des chercheurs…

Les cellules souches cutanées sont utilisées pour soigner les grands brûlés. Comment ? "On prélève un peu de peau non atteinte par la brûlure", explique Cécile Martinat, biologiste, directrice de l’Institut des cellules souches pour le traitement et l’étude des maladies monogéniques (I-Stem). "En laboratoire, on fait se multiplier les cellules souches de l’échantillon et on les fait se différencier en cellules cutanées formant de la peau, que l’on greffe ensuite sur le patient."

Il existe plusieurs maladies sanguines graves, dans lesquelles certaines (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite