Certificat de rétablissement du Covid-19, vaccin, test et pass sanitaire : peut-on les utiliser pour voyager à l'étranger ?

Pour voyager, la crise sanitaire a changé la donne. Déjà en imposant les masques dans les transports (ce qui n’est plus le cas partout), puis avec les tests et les vaccins. Le pass sanitaire a été imposé dans la plupart des pays, que ce soit pour simplement se rendre au restaurant ou pour traverser la frontière. Si la France en a terminé avec toutes ces restrictions (sauf dans les centres de santé et médico-sociaux.), ce n’est pas le cas de tous les pays du monde. Voici tout ce que vous devez savoir pour voyager sans stress cet été.

Le pass sanitaire est une preuve sanitaire qui permet d'affirmer que l'on a déjà été infecté du Covid, que l'on est vacciné ou que l'on a été testé il y a moins de 24 heures. Lorsque l'épidémie était à son comble, le pass sanitaire était demandé pour de nombreuses activités (restaurant, cinéma, salles de spectacle, musées, etc.) et pour prendre les transports sur de longues distances (avion, train, …). Il peut soit être présenté sous la forme papier, soit dans l'application gouvernementale TousAntiCovid. Le pass sanitaire européen est disponible au même endroit, dans l'onglet "frontière". Il est valable dans tous les pays membres de l'Union européenne ainsi qu’en Suisse, au Liechtenstein, en Norvège, en Islande, en Andorre et à Monaco. Le pass sanitaire n'est déjà plus obligatoire en France depuis le 21 mars 2022 mais il l'est encore, et le restera, jusqu'au 30 juin 2023 dans les destinations européennes qui le souhaitent. Chaque pays juge de sa nécessité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles