Voici comment cesser d'être un enfant avec ses parents

Valérie Josselin
·1 min de lecture

« Vos parents ne sont plus vos parents » : sous ce titre provocateur se cache un essai libérateur des psychopraticiens Marie-France et Emmanuel Ballet de Coquereaumont, qui nous proposent de mener enfin notre «vraie» vie d’enfant devenu adulte.

La relation parent-enfant à l’âge adulte? Un sujet très peu exploré par la littérature « psy ». Et pourtant, tous les experts en thérapie familiale l’attestent, ce lien est souvent problématique et s’accompagne de répercussions importantes sur la vie amoureuse, professionnelle, amicale. « Cela nécessite de s’attaquer au tabou de la parentalité “à durée indéterminée”», dénoncent Marie-France et Emmanuel Ballet de Coquereaumont dans leur livre paru chez Eyrolles. « Une fois que l’on est devenu parent, on l’est pour la vie entière », « On reste toute sa vie l’enfant de son parent » : loin d’assurer l’épanouissement individuel, ces croyances séculaires visent principalement à maintenir les traditions et le pouvoir des ancêtres, voire à combler les déficiences de la société, en déléguant le soin des aînés aux descendants. Devenir un « ex-enfant permet de créer une nouvelle alliance plus mature et égalitaire avec son parent, d’adulte à adulte », assurent les deux psys. Les étapes clés pour y parvenir…

On commence par prendre le pouls de la relation

Vous avez peur de décevoir votre parent en faisant des choix qu’il n’approuve pas? Vous vous sentez coupable de ne pas l’appeler plus souvent? Vous êtes triste, « vidé » ou en colère après l’avoir vu ? Agacé, vous n’arrêtez pas de lui adresser des reproches? « Acceptez de ressentir que vous n’êtes pas bien dans cette relation,...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi