"C'est dégueulasse pour les personnes handicapées" : l'une des plaignantes de Damien Abad réagit

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors qu'il a été nommé ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées dans le nouveau gouvernement d'Elisabeth Borne le vendredi 20 mai 2022, Damien Abad fait l'objet de graves accusations. Deux femmes accusent l'homme politique de les avoir violées en 2010 et en 2011, a rapporté Mediapart, le samedi 21 mai 2022. Selon le média d'investigation, un signalement pour ces faits présumés de viols avait été adressé aux partis LREM et LR dès le lundi 16 mai 2022, puis au procureur de la République. La veille de la nomination de Damien Abad au gouvernement, l'Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique avait lancé un dernier signalement.

Après la parution de l'enquête de Mediapart, le ministre fraîchement nommé avait fermement contesté ces faits auprès de l'AFP. "Je conteste avoir exercé quelque forme de contrainte que ce soit sur aucune femme", avait-il affirmé dans un communiqué transmis à l'agence, le dimanche 22 mai 2022. Le lendemain, Damien Abad s'était exprimé lors d'une conférence de presse. "Toutes les relations sexuelles que j'ai pu avoir dans ma vie ont toujours été mutuellement consenties", s'était-il défendu. Avant de détailler : "j'ai toujours évité de mettre mon handicap en avant, j'étais contraint malheureusement de le faire aujourd'hui, pour me défendre, et même de dévoiler mon intimité en détails en expliquant que les faits qui m'étaient imputés étaient matériellement impossibles".

Une ligne de défense que Margaux, l'une des deux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles