C'est quoi une grossesse extra utérine ?

·1 min de lecture

Lorsqu'une femme fait une grossesse extra utérine (GEU), cela signifie que l'ovule fécondé ne se loge pas dans la cavité utérine. En effet, il arrive parfois que l'ovule se fixe dans un autre endroit comme le col de l'utérus, sur l'ovaire ou dans la cavité abdominale. Le plus souvent, il s'agit d'une des deux trompes de Fallope. On parle aussi de grossesse ectopique.

2 grossesses sur 100 soit 16000 par an sont des GEU, selon la Haute Autorité de Santé (HAS). Elles surviennent en général entre les 6e et 16e semaines de grossesse.

Quels sont les symptômes ?

Les premiers signes peuvent être les mêmes que ceux d'une grossesse normale : absence de règles, nausées, sensibilité des seins.

A contrario, il est aussi possible de n'avoir aucuns symptômes.

Des douleurs pelviennes et des saignements vaginaux foncés doivent vous alerter. Si ces symptômes viennent à s'intensifier et que s'y ajoutent des évanouissements, de la transpiration et une pâleur, il faut consulter d'urgence. Le développement anormal de l'œuf a pu rompre la trompe de Fallope ce qui provoque une importante hémorragie.

Comment la grossesse extra utérine se diagnostique ?

Il est difficile de poser un diagnostic précoce de la grossesse extra-utérine. En premier lieu, un simple test de grossesse est effectué. Le médecin recourt à un toucher vaginal qui peut être douloureux, signe éventuel de GEU.

Les examens pour un diagnostic plus précis sont :

  • une échographie pelvienne qui révèle la présence

Lire la suite sur Topsante.com

Harcèlement à l'école : le témoignage de l'ex-Miss France Iris Mittenaere
Grossesse : consommer plus de vitamine D pour augmenter le QI de son enfant
Covid-19 et grossesse : les réponses à vos questions
Appendicite : quels sont les symptômes qui doivent alerter ?
La césarienne a-t-elle un impact sur le futur développement du bébé ?