“C'est de l'exploitation” : une concurrente à l'élection Miss France 2022 dévoile le salaire des Miss

·1 min de lecture
![CDATA[LAURENT VU]]

Une grande première. Alors que l'association Osez le féminisme dénonçaient depuis de longues années les conditions de travail exécrables des candidates à l'élection de Miss France, l'édition 2022 a été marquée par une avancée spectaculaire : les reines de beauté ont signé pour la toute première fois un contrat de travail. Pourtant, il est clairement inscrit dans le règlement de Miss France que "la participation des candidates à l'élection nationale se fait à titre gracieux et ne donne lieu à aucune forme de rémunération et ou d'indemnisation".

D'après les informations du journal Le Parisien, la présidente de la société Miss France, Alexia Laroche-Joubert, a décidé de rémunérer ses participantes non pas comme des salariées temporaires mais des figurantes. "On a été payées 84 euros par jour, soit 252 euros net en tout. L'équivalent du smic. C'est vraiment symbolique", a confié l'une des Miss, préférant garder l'anonymat. C'est ainsi que lors de la journée de la grande cérémonie regardée par plus de 7 millions de Français, les candidates auraient été rémunérées sept euros de l'heure, alors que TF1 facturerait dans le même temps 114.000 euros le spot de pub de 30 secondes. "Comme la scène était aussi glissante qu'une patinoire au Zénith de Caen, on était au moins couvertes en cas d'accident", ironise une autre reine de beauté.

Félicitations à Diane Leyre élue #MissFrance2022 pic.twitter.com/GPP9O14sVW

— Miss France (@MissFrance) (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Jenifer : positive au Covid pour la 2ème fois, elle prend une décision radicale
Cyril Hanouna en plein fou rire : la situation (très) gênante de Danielle Moreau
Léa Salamé et Nicolas Demorand décontenancés : Benoît Poelvoorde et Edouard Baer ingérables en studio
Cécile Bois est-elle en bons termes avec Raphaël Lenglet, son partenaire dans Candice Renoir ?
"Irresponsable !" : Matthieu Delormeau et Gilles Verdez furieux contre Martin Blachier sur TPMP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles