C'est quoi, le tatouage végan ?

Se dessiner sur la peau, oui, mais sans maltraitance animale. Le tatouage végan, le compromis cruelty-free qui respecte les bêtes et nos convictions.

On connaît le véganisme comme habitude alimentaire, comme qualification vestimentaire (les chaussures) ou esthétique (le maquillage), on découvre désormais le tatouage vegan. Et le principe est le même : qui dit tatouage végan, dit absence de produit d'origine animal de toute sorte dans les matières utilisées, et de test sur les animaux.

On s'interroge : pourquoi un tatouage devrait-il être "végan" ? Ce qui nous étonne n'est évidemment pas la démarche, mais plutôt la mention. Car s'il existe des tatouages dits "végans", cela signifie donc que les tatouages ordinaires contiennent des bouts d'animaux ? Oui, et parfois même leurs os. Moins glamour, notre ancre imprimée sur les côtes, d'un coup. Décryptage d'une alternative engagée.

Allier esthétisme et convictions

Le véganisme n'est pas une mode, c'est un mode de vie. Être végan·e, c'est dénoncer et se battre contre la violence que la société fait endurer aux vaches, cochons, insectes ou encore poissons. Prôner l'anti-spécisme (le fait de revendiquer l'égalité entre toutes les espèces vivantes, et donc de ne pas estimer l'humain supérieur à l'animal), aussi.

Si l'on creuse un peu, on s'aperçoit vite que beaucoup de nos habitudes blessent la planète et ses habitants, au-delà de l'alimentation et de l'élevage. L'industrie de la mode et de la cosmétique, par exemple. Quand les produits ne sont pas testés sur des animaux dans des laboratoires, ils sont composés de gélatines qui en sont issues. Ou carrément de parties de leur corps.

C'est ce que cachent certaines encres industrielles utilisées pour tatouer. Dans un article consacré au sujet, L'Express détaille d'ailleurs la provenance de quelques-uns des liquides bon marché : "à base de glycérine, de gélatine, de gomme-laque ou de charbon d'os, formulés à partir d'insectes, de porc, de poisson ou d'animaux calcinés pour limiter les frais de production."

Le tatouage végan se pratique donc dans un salon... Lire la suite sur le site Terrafemina

Ce contenu peut également vous intéresser :


5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode