Cette ancienne body-buildeuse se sent plus heureuse depuis qu’elle a pris du poids

Une ancienne bodybuildeuse, dont le quotidien était autrefois dicté par des entraînements de gym intenses et un régime alimentaire stricte, célèbre une toute nouvelle forme de liberté grâce à son nouveau corps.

Jolene Jones a profité de Facebook pour partager des photos de sa transformation, expliquant pourquoi elle était ravie de ses nouvelles formes.

À gauche, la jeune fille de 26 ans porte un maillot de bain turquoise, et a des abdos bronzés et des cuisses musclées. À droite, elle est assise confortablement, vêtue d’un maillot de bain noir à l’occasion d’une journée de rafting entre amis.

« Certains diront qu’il s’agit de « laisser aller », mais le bonheur n’a pas de prix », confie J. Jones en légende.


Body builder to body lover. This isn't your typical transformation photo. I went from being controlled by my grueling…

Posted by Jolene Nicole Jones on Saturday, July 1, 2017

De Bodybuilder à « body lover ». Il ne s’agit pas des photos de transformation que vous avez l’habitude de voir. Je suis passée du stade où mes entraînements de gym me dictaient ma vie, où je pesais mes portions de poulet, et où j’avais des shakes protéinés dans mon sac, à un stade où je profite complètement de ma vie sociale. Certains diront qu’il s’agit de « laisser aller », mais le bonheur n’a pas de prix. Je considère que je me suis retrouvée moi-même, et j’ai réalisé que je pouvais avoir plus d’une passion dans la vie, qu’il s’agisse de faire de la randonnée dans le parc de Glacier ou de siroter des bières entre amis. Mes abdos bien dessinés ne me rendaient pas heureuse. Je n’étais jamais satisfaite et je ressentais toujours le besoin d’aller plus loin. Aujourd’hui, je suis allée faire du rafting avec des amis, et j’ai dégusté des aliments que l’ancienne moi aurait adoré manger, sans jamais oser y toucher. Votre corps est LITTERALEMENT l’unique chose qui vous accompagne tout au long de votre vie. Votre valeur et votre joie ne sont ni mesurables en fonction de ce que vous êtes capable de soulever, ni en fonction des chiffres inscrits sur votre pèse-personne. Ma valeur dépend des personnes qui m’entourent et du sourire sur mon visage.  #bodylover

Jones,qui a participé à une competition fitness il y a deux ans, confie qu’elle ne se prive plus pour boire lors de rencontres sociales et pour déguster des mets qu’elle n’aurait jamais osé manger avant.

« Je suis passée du stade où mes entraînements de gym me dictaient ma vie, où je pesais mes portions de poulet, et où j’avais des shakes protéinés dans mon sac, à un stade où je profite complètement de ma vie sociale », a-t-elle confié.

« Mes abdos bien dessinés ne me rendaient pas heureuse. Je n’étais jamais satisfaite et je ressentais toujours le besoin d’aller plus loin ».

Jones ne se rend plus à la gym depuis trois mois, mais elle maintient tout de même un mode de vie sain.

« Il est difficile d’apprendre à s’aimer, mais je ne me suis jamais sentie aussi bien dans ma peau. Depuis que j’ai arrêté la gym, mon poids n’a pas bougé du tout, car mon corps a probablement trouvé son équilibre », a-t-elle confié à Metro U.K.


C’est juste moi, Blanche-Neige, en République dominicaine.

Le post de J. Jones a depuis été partagé plus de 42 000 fois, et de nombreuses personnes ont félicité son honnêteté, remarquant qu’elle était magnifique sur les deux photos.

Jessica Ankomah