Chèque volé ou perdu, que faire ?

© iStock

Quel que soit le motif pour lequel vous n'êtes plus en possession de votre chéquier, faites immédiatement opposition pour empêcher que n’importe quel chèque émis ne soit encaissé sans votre accord. Contactez votre banque via le numéro d'urgence indiqué sur tous vos moyens de paiement, sur l’application ou le site internet, ou que votre agence vous a communiqué. Certaines banques permettent même de lancer l’opposition directement en ligne.

Si vous avez été victime d'un vol ou que vous avez perdu votre chéquier, et que vous constatez l'encaissement d'un chèque que vous n'avez pas signé, il faut aussi aller porter plainte au commissariat de police ou à la gendarmerie la plus proche. Dans le cadre de la procédure, il pourrait vous être demandé une copie recto des chèques frauduleux au moment du dépôt de votre plainte. Votre banque doit vous en transmettre la copie sur demande.

Pour finir, vous devrez confirmer par écrit votre demande d'opposition. Il suffit d'envoyer une lettre manuscrite à votre banque, dans laquelle vous indiquerez les numéros des chèques concernés par votre démarche. Glissez-y également une copie de votre dépôt de plainte. La lettre de confirmation doit être envoyée dans un délai de 48 heures après le lancement de la procédure d'opposition.

L'opposition est alors enregistrée au fichier national des chèques irréguliers (FNCI), dans l'attente de la réponse de votre banque. Si cette dernière confirme que votre procédure d'opposition est justifiée, elle peut empêcher (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite