• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

“Chacun son tour” : à quoi va ressembler la nouvelle émission de Bruno Guillon ?

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une émission s'arrête, une autre voit le jour. Après 26 ans à l'antenne, samedi 21 août 2021, Les Z'amours a tiré sa révérence. De quoi affecter Bruno Guillon, qui était aux commandes du programme phare de France 2. Seulement, le célèbre animateur va vite devoir rebondir puisqu'il va déjà devoir assurer la présentation de l'émission qui remplace Les Z'amours, à savoir, Chacun son tour. "Nous voulions des jeux de création française en conservant un visage référent, celui de Bruno Guillon", a ainsi expliqué au HuffPost le directeur des jeux de France TV, Emmanuel Garcia, le dimanche 22 août 2021. Le groupe avait à coeur de proposer aux téléspectateurs un jeu de culture générale et non plus un divertissement autour des couples. Le but de cette nouvelle émission est simple : parmi les trente candidats qui seront présents sur le plateau, deux seront chaque jour tirés au sort. Les deux personnes sélectionnées vont ensuite devoir s'affronter sur des questions de culture générale. Le vainqueur du duel pourra alors tenter sa chance au billard japonais.

Cette épreuve finale avant le gros lot demande beaucoup d'adresse. En effet, le participant devra placer une boule dans l'un des 14 trous pour remporter des cadeaux ou de l'argent. Seulement, les lots ne seront pas tous équitables. Si des beaux voyages sont à gagner, le candidat du jour pourra également tomber sur des boîtes de conserve. Dans ce jeu, le candidat tiré au sort pourra retenter sa chance, même s'il choisi de garder ce qu'il a (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles