Chaleur tardive: à quoi faut-il s'attendre pour le début du mois d'octobre?

Une chaleur perturbante. L'arrivée de l'automne n'a pas fait redescendre le mercure qui atteint jusqu'à 32°C dans certaines zones du sud de la France. Des températures exceptionnellement hautes qui ont valu au mois de septembre d'être le plus chaud jamais enregistré en métropole.

Cette chaleur tardive devrait même se poursuivre début octobre. Selon Météo-France, le pic devrait être atteint entre dimanche 1er et lundi 2 octobre. Ces épisodes se multiplient ces dernières années sous l'impulsion du réchauffement climatique.

Un nouveau record atteint lundi?

"Alors que la dorsale anticyclonique se renforce sur la France ce week-end, une nouvelle dépression atlantique sur le nord des îles britanniques va faire remonter de l'air chaud très au nord, sur l'ensemble de la France dimanche, premier jour du mois d'octobre", explique l'institut météorologique sur son site.

À Toulouse, la température pourrait ainsi atteindre 34°C dimanche. Des températures situées "environ 10°C au-dessus des normales de saison", selon Météo-France.

La chaleur pourrait encore s'accentuer lundi, indique Météo-France, selon qui "cet épisode de chaleur nous conduit vers des extrêmes encore impensables dans la climatologie du 20e siècle".

Avec des pointes à 35°C dans le sud-ouest, lundi pourrait même "constituer la journée la plus chaude pour un mois d'octobre jamais enregistrée" si l'indicateur thermique national "dépasse les 21,76°C du 3 octobre 1985".

Une semaine encore très douce

Le reste de la semaine, le mercure sera un peu moins haut mais "le temps devrait rester sec et remarquablement chaud pour la saison", prévoit Météo-France.

Si le nord de la France retrouvera des températures allant de 17 à 20°C, le sud sera toujours concerné par un épisode de chaleur. On attend par exemple 27°C à Perpignan mercredi, 27°C à Toulouse jeudi et 27°C à Aix-en-Provence vendredi.

Selon les dernières prévisions disponibles, et qui sont amenées à être mises à jour, le week-end du samedi 7 et dimanche 8 octobre pourrait signer le retour du soleil sur l'ensemble du pays, avec des maximales de 26°C à Paris et 27°C à Lyon.

Plus tard, pour la période allant du lundi 9 au dimanche 22 octobre, "les températures devraient rester globalement supérieures aux normales de saison", selon Météo-France. Le coup de frais n'est donc pas pour tout de suite.

Article original publié sur BFMTV.com