Publicité

Champion du monde contesté par ses joueuses, Jorge Vilda limogé de son poste de sélectionneur de l'Espagne

Déjà en pleine tourmente à cause de l'affaire autour de son président Luis Rubiales, la Fédération espagnole a pris une décision forte, mardi. Comme rapporté par El Chiringuito et le Mundo Deportivo, Jorge Vilda n'est plus le sélectionneur de l'Espagne.

Le technicien de 42 ans a été informé de son licenciement au téléphone par la Fédération (RFEF), une décision qui intervient deux semaines après le sacre des Espagnoles à la Coupe du monde 2023. Il occupait également la fonction de directeur sportif du foot féminin espagnol.

Le soutien indéfectible de Rubiales n'aura pas suffi

S'il a su guider l'Espagne au tout premier sacre féminin de son histoire, Vilda était loin de faire l'unanimité au sein de son groupe. Il est notamment fragilisé depuis la révolte de 15 joueuses en septembre 2022, qui s'étaient mises en retrait de la sélection pour dénoncer ses méthodes de travail et son comportement "dictatorial".

>> Les infos autour de l'affaire Rubiales en direct

Une semaine après le sacre à Sydney, 81 joueuses - dont les 23 championnes du monde - avait annoncé se mettre en retrait de la sélection si "la direction actuelle", menée par Rubiales, perdurait.

Malgré ces tensions internes, régulièrement exposées lors du Mondial, Jorge Vilda a toujours été soutenu par Luis Rubiales, qui était prêt à offrir une prolongation XXL à celui qui était en poste depuis 2017 et dont le contrat courait jusqu'en 2024. Le nom de son successeur devra être proposé rapidement par le président intérimaire de la RFEF, Pedro Rocha.

Article original publié sur RMC Sport