Championnats du monde d’athlétisme : À quelle heure et sur quelle chaîne voir Mélina Robert-Michon en finale du lancer de disque ?

Mélina Robert-Michon répond une nouvelle fois présente. Ce mardi 22 août, aux Championnats du monde d'athlétisme de Budapest, la Française va participer à sa neuvième finale de lancer de disque en dix participations aux Mondiaux. Le premier jet de l'athlète, qui a atteint les 61,82 mètres, s'est avéré suffisant lors des qualifications pour atteindre la onzième place et se hisser en finale. Une compétition qui a encore plus une saveur particulière pour la licenciée du Lyon Athlétisme, qui fête cette année ses 25 ans en équipe de France, qu'elle avait rejoint ici même en Hongrie en 1998 à l'occasion des Championnats d'Europe.

À lire également

"Quand on a trois médailles, c'est un carton..." : Le constat sans appel de Stéphane Diagana sur le niveau de l'athlétisme en France (VIDÉO)

Ainsi, Mélina Robert-Michon va tenter d'ajouter une nouvelle médaille mondiale à son palmarès, elle qui a déjà remporté l'argent en 2013 à Moscou et le bronze en 2017 à Londres. Vice-championne olympique à Rio en 2016, celle qui a fêté ses 44 ans le 18 juillet dernier compte également 22 titres de championne de France à son actif. À moins d'un an des Jeux olympiques de Paris, Mélina Robert-Michon aura à cœur de réaliser une performance exceptionnelle afin d'arriver en confiance l'été prochain, même si les JO ne seront pas sa dernière compétition, comme l'a assuré la principale concernée dans des propos relayés par Eurosport : "J'ai déjà dit que ce ne serait pas mes derniers Championnats du monde, je ne veux pas arrêter à Paris, avoir cette barrière 'ça y est, c'est fini' sur les JO. J'aimerais bien retourner à Tokyo (aux Mondiaux 2025) dans des conditions plus normales et pouvoir vraiment profiter. La saison 2021 a été très, très dure. Je n'ai digéré mon échec à Tokyo (elle n'avait pas réussi à passer les qualifications, ndlr) qu'à la fin de la saison 2022, ça a pris beaucoup de temps. Je me suis posée la question : 'Est-ce que je suis encore à ma place ?' Parfois je me suis dit : 'Je vais peut-être arrêter'. Mais il y avait cette flamme qui était toujours là."

À lire également

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi