Championnats du monde : une nageuse s’évanouit dans l’eau, son entraîneuse la sauve de la noyade

©Getty Images / Fotoholica Press

Mercredi 22 juin, lors des Championnats du monde de natation à Budapest, la nageuse Anita Alvarez a sombré dans le fond du bassin après s’être évanouie. C’est son entraîneuse, Andrea Fuentes qui s’est jetée dans l’eau pour la sauver. Décryptage.

Lors des Championnats du monde à Budapest, le mercredi 22 juin, la nageuse Anita Alvarez s’est évanouie dans l’eau et a bien failli se noyer. Heureusement, l’entraîneuse de l’équipe américaine de natation artistique et synchronisée, Andrea Fuentes a plongé pour la remonter à la surface.

À lire aussi >> Témoignage : « le sport m’a aidée à apaiser mes TCA »

Lors de la finale, la nageuse Anita Alvarez a été sauvée de justesse

La nageuse Anita Alvarez a provoqué une grosse frayeur lors de son passage pour la finale de natation synchronisée solo libre aux Championnats du monde à Budapest. En effet, après sa performance, la jeune femme de 25 ans ne respirait plus et a donc commencé à sombrer dans le fond du bassin. Des images impressionnantes qui ont été relayées depuis sur les réseaux sociaux.

La secuencia completa de Andrea Fuentes rescatando a Anita Álvarez Oli Scarff pic.twitter.com/5ezsPZNH9I

— José Manuel Amorós (@AmorosCuatro) June 22, 2022

Voyant la nageuse en détresse, son entraîneuse, Andrea Fuentes s’est alors jetée à l’eau vêtue d’un short et d’un t-shirt. Elle est allée ensuite au fond de l’eau et a remonté la nageuse à la surface avant de recevoir de l’aide pour porter la jeune femme au bord de la piscine. « J’ai eu l’impression que ça durait une heure entière. J’ai dit que les choses n’allaient pas, j’ai crié aux sauveteurs pour qu’ils aillent dans l’eau, mais ils n’ont pas entendu ce...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles