Publicité

Champions Cup: l'exploit monumental des Rochelais, qui renversent le Leinster et réalisent le doublé

Champions Cup: l'exploit monumental des Rochelais, qui renversent le Leinster et réalisent le doublé

Ils ont refait le coup. Un an après le succès historique des Maritimes au Vélodrome, le remake de la finale 2022 de la Champions Cup a offert un scénario complètement dingue où les Rochelais sont revenus de nulle part pour remporter leur deuxième coupe d'Europe consécutive face au Leinster au terme d'un match exceptionnel (26-27). Après une entame catastrophique marquée par trois essais encaissés en 12 minutes, les tenants du titre ont offert un véritable combat pour faire douter et pousser à la faute les Irlandais, renversés dans les dix dernières minutes par un véritable exploit de l'équipe française. Un exploit avec un grand E, symbolisé par une deuxième étoile sur leur maillot jaune.

>> Revivez la finale de la Champions Cup

Un quart d'heure en enfer

Plein d'espoirs de doublé, les 3.000 supporters rochelais ont pourtant rapidement déchanté à l'Aviva Stadium de Dublin. Dans un stade quasiment entièrement acquis à leur cause, les joueurs du Leinster ont martyrisé la défense de La Rochelle en inscrivant trois essais dans les 12 premières minutes. Le calvaire des Maritimes a débuté dès la première minute avec un essai de Dan Sheehan à la suite d'une belle combinaison en touche. Le talonneur s'est offert un doublé dix minutes plus tard, alors que Jimmy O'Brien avait déjà assommé les Rochelais après une nouvelle déferlante irlandaise (17-0, 12e).

K-O debout après une entame catastrophique, les hommes de Ronan O'Gara ont montré du caractère pour se ressaisir et faire douter des Irlandais. Jonathan Danty a transpercé la défense pour ouvrir le compteur de La Rochelle (17-7, 20e), avant qu'Ulupano Seuteni ne réduise l'écart à neuf points à la pause (23-14). Plus d'intensité qui a permis à l'équipe française de continuer à y croire en seconde période.

Un duel de buteurs et un combat monumental

Au retour des vestiaires, les Rochelais ont montré du coeur pour tenter une nouvelle remontada, un an après le miracle de Marseille. Poussé par les supporters, Antoine Hastoy a rapproché son équipe de Leinster, mais son adversaire Ross Byrne lui a répondu dans le duel des buteurs (26-20, 50e). Face à la pression mise par la formation tricolore, les Irlandais ont plié et ont finalement rompu dans les dix dernières minutes sur un essai en costaud de George-Henri Colombe, transformé par Antoine Hastoy (26-27, 72e).

Aux termes d'un money-time irrespirable, marqué par le carton rouge d'Ala'alatoa et les cartons jaunes de Kelleher et Danty, les Jaunes ont finalement tenu le coup pour faire chavirer le port de La Rochelle et les 3.000 supporters présents à l'Aviva Stadium. Après cet énorme combat à Dublin, la saison du Stade Rochelais n'est pas pour autant terminée. Déjà qualifiés pour les demi-finales de Top 14, les hommes de Ronan O'Gara ont encore un match de saison régulière face au Stade Français à jouer dimanche, avant de se tourner vers les phases finales.

Article original publié sur RMC Sport