Chanel : quand Loïc Prigent nous dévoile les secrets de la collection Métiers d’art 2020-2021

·2 min de lecture

Célébration fastueuse de savoir-faire prodigieux, la dernière collection Métiers d’art de Chanel témoigne à nouveau de l’excellence des ateliers de la vénérable maison, de Lesage à Goosens en passant par Lemarié. Le truculent journaliste Loïc Prigent est parti à leur rencontre, révélant avec fascination et humour les coulisses d’un défilé qui n’en finit pas de nous faire rêver.

«Une surprise ! Un délire ! Une sophistication sans limites !» D’emblée, Loïc Prigent ne cache pas son excitation. Invité par la maison Chanel à filmer les coulisses des ateliers quelques jours avant le défilé des Métiers d’art 2020-2021, l’inimitable journaliste a pu approcher les plumassières, les tisseurs, les brodeuses, les orfèvres ou encore les modistes qui redoublent chaque année de savoir-faire pour façonner cette collection bluffante de virtuosité. Et pour cause, placée sous le signe du patrimoine et de l’artisanat, elle s’applique à revisiter l’histoire et les valeurs de la maison au double C tout en célébrant les talents de haut vol de ses ateliers.

À lire aussi : Pourquoi les défilés m’excitent toujours, par Loïc Prigent

D’histoire et de couture

Point de départ de ce nouvel opus qui a défilé dans la plus stricte intimité le 3 décembre dernier ? Le château de Chenonceau, chef d'œuvre d’architecture qui enjambe le Cher avec élégance. “Chaque année, c’est un jeu : Virginie Viard donne un point de départ, ou plutôt un point d’arrivée.” précise Loïc Prigent. Résultat ? Les silhouettes couture de la collection regorgent de références à la bâtisse d’inflexion Renaissance, déployant la dextérité des petites mains non sans grandiloquence. Les lions, figures omniprésentes du château et félins de prédilection de Gabrielle Chanel, se retrouvent ainsi floqués sur les boutons, tandis que le damier...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles