Je change mes fenêtres : tout savoir sur les solutions, les aides et les obligations

Remplacer ses fenêtres permet de gagner en confort. Plus fines, les baies laissent la part belle à la lumière. Equipées de double vitrage, elles protègent la maison du froid, du bruit, et permettent de limiter les effractions. Côté matériau, vous avez le choix entre le PVC (60 % des ventes), l’aluminium (30 %) et le bois (8 %). Question de goût et de budget, le PVC est jusqu’à deux fois moins cher que les autres options.

De nouvelles fenêtres permettent d’illuminer les pièces qui manquent de clarté. Choisissez des montants fins, en aluminium ou en PVC. Troquez vos anciennes portes et porte-fenêtres pour des baies vitrées, sans croisillons ni panneau de soubassement. Porte-fenêtre en PVC noir mat, toucher velours, "Lum’Up", 215 x 90 cm, 899 €, Wibaie.

Notre conseil : comparer l’épaisseur des montants. Certaines fenêtres en PVC rivalisent de finesse avec l’aluminium.

Pour plus d’agrément sous les toits, il faut des fenêtres capables d’isoler thermiquement et d’atténuer le bruit de la pluie. Echangez les anciennes lucarnes par des baies plus lumineuses avec des montants en bois blanc. Le remplacement à l’identique prend moins de 4 h. Si vous souhaitez agrandir les ouvertures, il faudra découper la charpente et la renforcer en créant un cadre en bois. Comptez une journée de travail (reprise d’enduit et peinture intérieure comprises). Fenêtres de toit, 98 x 78 cm, "Jumo", Velux, 180 € l’une (hors finitions).

Notre conseil : avant de créer une ouverture, tenez compte des ombres portées (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles