• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sylvie Vartan jugée méconnaissable par les internautes dans "La chanson secrète"

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sylvie Vartan, Nolwenn Leroy, Patrick Fiori, Michèle Bernier, Dave, ou encore Sheila ont donné de la voix sur le titre "Aimer à en perdre la raison", sur le plateau de La chanson secrète, diffusée sur TF1. Les amis de Michel Drucker ont décidé de lui chanter ce titre, samedi 4 septembre 2021, pour lui dire leur amour et leur affection dans une mise en scène sobre et pudique, à l'image de l'animateur télé. "Il est dans mon cœur", a résumé Nolwenn Leroy quelques minutes avant de monter sur scène, tandis que Sylvie Vartan a expliqué être très proche de lui depuis des années. "Je me devais d'être là parce qu'il a toujours été là toutes ces années. C'est un ami fidèle." François Hollande a lui aussi rendu hommage à sa carrière émérite : "Pendant des années, l'émission Champs-Elysées nous a permis de découvrir de très grandes vedettes et aujourd'hui c'est Michel Drucker qui est la grande vedette". Face à cette performance, Michel Drucker a tenté de contenir son émotion, arguant qu'il ne faudrait pas éprouver son cœur fragilisé par son hospitalisation en 2020. "Même si [ses] soucis de santé ont un an, il y a [son] cardiologue qui est là (...), donc il ne faut pas de stress."

Outre l'émotion de l'animateur de Vivement dimanche, les internautes ont particulièrement été marqués par l'apparence de Sylvie Vartan. Selon certains internautes, la chanteuse était tout simplement méconnaissable. "Sylvie Vartan, elle fait peur son visage est tellement figée", "Qu'est-ce qu'elle a pris cher Sylvie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles