Il chante Taubira et fait de la BD : Gaël Faye, artiste aux multiples casquettes

·1 min de lecture

Lundi méchant, c'est le titre du nouvel album de Gaël Faye. Le chanteur et également auteur du roman autobiographique Petit Pays, était l'invité mardi, de Philippe Vandel dans Culture Médiaspour évoquer la sortie de ce nouvel album et sa future tournée qui est prévue, selon lui, pour "danser et penser".

Une chanson mise en image

L'artiste franco-rwandais, qui a grandi au Burundi lorsque ses parents ont été contraints de fuir le génocide du Rwanda de 1994, aime mélanger les supports sur lesquels il s'exprime. Après le succès planétaire du roman, Petit Pays, qui raconte son enfance, il s'est lancé dans l'illustration de sa chanson, L'ennui des après-midis sans fin, qui figure dans ce nouvel album, avec l'aide du dessinateur Hippolyte. Cette BD "c'est un peu le coffre-fort de l'imaginaire, c'est-à-dire que l'ennui, c'est le moment dans l'enfance où l'on peut développer son imaginaire", décrit Gaël Faye. 

>> Retrouvez Culture-Médias en replay et en podcast ici

Une collaboration avec Christiane Taubira

Dans Lundi méchant, l'une des chansons a été écrite avec la femme de lettres et ancienne Garde des sceaux, Christiane Taubira. Au micro d'Europe 1, il raconte une rencontre coup de cœur, qui a conduit à la chanson Seuls et vaincus : "Elle était assise à côté de moi au cinéma. Je lui ai proposé de mettre en musique un de ses poèmes, car je savais qu'elle en écrivait et ça a été une collaboration formidable. Vraiment incroyable."

Et même si Gaël Faye vient de sortir un album, il ...


Lire la suite sur Europe1