La chanteuse canadienne Alanis Morissette dénonce une industrie musicale "anti-femmes"

Annoncée dans l'émission Rock and Roll Hall of Fame le samedi 5 novembre, la chanteuse canadienne Alanis Morissette a annulé sa venue et dénonce le sexisme d'une industrie "globalement anti-femmes" dans une story Instagram publiée ce lundi.

Elle ne s'est pas montrée. Attendue le samedi 5 novembre pour l'enregistrement de l'émission Rock and Roll Hall of Fame, dans laquelle elle devait interpréter avec Olivia Rodrigo You're so vain, un hommage à Carly Simon, Alanis Morissette a tout simplement annulé sa venue.

La faute, entre autres, au sexisme de l'industrie, comme elle l'a expliqué sur Instagram ce lundi 7 novembre. Alanis Morissette souhaitait mettre fin aux rumeurs qui ne la disaient pas prête pour assurer le show, ou qui sous-entendaient une mésentente avec les artistes présent·e·s sur place. Sans donner trop de détails, l'artiste canadienne évoque un évènement survenu lors des répétitions, qui aurait été la goutte d'eau. Elle met en cause le sexisme de l'équipe de production et non pas les autres artistes participant à l'évènement.

"J'ai toléré beaucoup d'irrespect"

"Il y a des rumeurs mal informées sur mon absence à la cérémonie d'intronisation au Rock & Roll Hall of Fame le week-end dernier", a débuté la chanteuse de 48 ans en story Instagram.

"J'ai passé des décennies dans une industrie qui est en proie à un sentiment anti-femme global et j'ai toléré beaucoup de condescendance et d'irrespect, de réduction, de dédain, de rupture de contrat, de manque de soutien, d'exploitation et de violence psychologique (et plus) tout au long de ma carrière", énumère-t-elle.

"Je l'ai toléré parce que rien...

Lire la suite

VIDÉO - Ces comportements sexistes dont sont souvent victimes les femmes en entreprise

À lire aussi

Des femmes "agressées, harcelées, violées" : Alanis Morissette brise le silence
La chanteuse Jessie J dénonce la grossophobie qui inonde Instagram
Alanis Morissette brise le tabou de la dépression post-partum