Les chapeaux les plus symboliques (et politiques) de la reine Elizabeth II

Ce n'est pas parce que l'on approche le siècle d'existence que l'on doit forcément manquer de style. Cela, la reine Elizabeth II l'a toujours démontré à travers ses apparitions publiques très remarquées. Hormis ses corgis, la figure royale dénotait de par ses tenues flashy. Et ses fameux chapeaux, constituant une emblématique garde-robe.

Et pour cause, la reine, qui vient de disparaître à 96 ans, en aurait porté plus de... 5000. Mais lesquels sont les plus iconiques ?

Le chapeau du jubilé d'argent (1977)

Un chapeau confectionné par Frédéric Fox et porté en 1977 à Londres, à l'occasion du jubilé d'argent, autrement dit les 25 ans de règne. Ce chapeau que l'on aperçoit dans la série NetflixThe Crown, la reine ne devait pas le porter.

"C'est une période pas très heureuse pour le Royaume-Uni, de crise économique. Elle devait mettre un ensemble bleu-vert, léger et printanier. Mais ce jour-là, le temps était maussade. Le monarque aurait eu froid et risquait de tomber malade avec cette tenue. Elle a finalement opté pour un ensemble rose plus chaud, avec ce béret à clochettes emblématique et original", analyse à CNews Thomas Pernette, auteur du passionnant livre Les chapeaux de la couronne.

"Cette passion pour les chapeaux est le signe de l'époque durant laquelle la Queen a vu le jour plus que de son côté fashion victim. Jusqu'à la fin des années 1940, sortir tête nue était pour une femme signe de pauvreté et de négligence et Elizabeth savait prouver qu'elle faisait attention à son image en public", observe 20 Minutes.

Le chapeau de la Maison Blanche en 1991

Un couvre-chef violet porté à Washington en 1991, lors d'un discours suivant la prise de parole de George H.W. Bush, période guerre du Golfe. "Le président américain est très grand, il atteint les 1m88, alors que la reine mesure 1m63. Résultat, elle se retrouve face à un pupitre trop haut et les journalistes ne voient que son chapeau qui devient 'le chapeau... Lire la suite sur le site Terrafemina