La charge esthétique : un coût économique et psychologique qu'il serait bon de partager

istock

On connaissait l’expression de la charge mentale, qui touche 8 femmes sur 10 en France et qui a mis en lumière le deuxième travail des femmes qui ont un foyer à gérer.

Il s’agit de toutes les tâches ménagères réalisées par elles : faire la liste des courses alimentaires, mettre une machine en route, s’occuper de la contraception du couple, faire la cuisine, organiser des vacances ou encore faire le ménage… Une charge psychologique responsable d’une grande fatigue, de stress et d’irritabilité si elle n’est pas partagée par le conjoint.

A cela vient s’ajouter la charge esthétique comme le met en avant le magazine Elle dans un article, qui entre aussi dans le gros chapitre de la charge mentale, mais qui va concerner aussi bien les femmes célibataires que les femmes en couple, alors que la charge mentale chez les femmes célibataires est moindre.

La charge esthétique concerne toutes les dépenses financières liées au soins esthétiques du corps, qui trouvent généralement leurs origines dans les diktats de la beauté, issus de la société. La charge esthétique a donc un coût : des rendez-vous chez l’esthéticienne, des produits esthétiques pour femmes vendus plus chers que ceux des hommes, mais encore les produits hygiéniques ou bien une coupe de cheveux chez le coiffeur. En 2018, le site...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - Marie-Aldine Girard : "Non, être une fille n’est pas quelque chose de négatif"

A lire aussi