Charge mentale : comment s'en sortir ?

·1 min de lecture

"La charge mentale est aujourd'hui présentée comme la conséquence du “toujours plus”, et ce tant sur le plan professionnel que personnel : surinformation, surproduction (de projets, d'activités), sur-sollicitation des individus amenés à penser à une multitude d'activités de toutes natures et à les gérer dans l' instant", explique comme entrée en matière Laurence Bourgeois, consultante experte de la charge mentale, auteure de S'organiser au travail et alléger sa charge mentale pour les nuls, (éd. First).

Et c'est loin d'être un phénomène isolé. Selon l'institut Ipsos, le phénomène toucherait aujourd'hui quasiment un Français sur cinq - et 80 % de femmes - et son ampleur pourrait toucher 67 % de la population masculine dans les prochaines années. D'autant que l'année 2020 a flouté les frontières : confinements, télétravail généralisé, école à la maison pour les plus petits, visio pour les plus grands… Selon une étude reprise dans "Le Monde" , 42 % des femmes devaient, pendant le premier confinement, télétravailler dans une pièce partagée, contre 26 % d'hommes.

Un effet décuplé par la crise sanitaire

"La crise sanitaire, poursuit Marie-Laure Monneret, coach spécialisée dans la reconversion professionnelle et l'équilibre vie professionnelle/vie personnelle, a décuplé le nombre d'aspects à gérer, dans un contexte anxiogène. Il a fallu trouver une nouvelle organisation au quotidien. Notre besoin d 'évacuer (sport, relations sociales, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Sommeil : comment arrêter de ruminer et s'endormir plus facilement
Pourquoi je remets toujours tout au lendemain ?
Soldes 2021 : comment réfréner ses envies avec la sophrologie
3 exercices pour chasser la fatigue en hiver
6 applications anti-stress pour méditer