Charlène de Monaco « triste » : elle confie avoir vécu une année difficile

Marie Testa

Jugée peu souriante lors de ses apparitions publiques, Charlène de Monaco a confié avoir vécu une année douloureuse.

L’heure est au bilan pour Charlène de Monaco. Peu avant Noël, l’épouse du prince Albert II a donné une interview au magazine sud-africain « Huisgenoot » dans laquelle elle fait une rétrospective de son année 2019. Une année qui n’aura pas été de tout repos, bercée par plusieurs épreuves douloureuses. En effet, la mère du prince Jacques et de la princesse Gabriella a vu l’état de santé de son père se dégrader et a dû faire face à la disparition de deux amis. « Les deux sont morts en 10 jours. Ça a été incroyablement douloureux » a-t-elle confié avec émotion. Malgré tout, Charlène de Monaco garde la tête haute. 

« Parfois, c’est tout simplement difficile de sourire »

Régulièrement, Charlène de Monaco est la cible de critiques dues à son manque de sourires lors de ses apparitions publiques. Dans la suite de son interview, elle explique : « Cette année m’a définitivement porté un coup. Les gens disent toujours : “Oh, pourquoi ne sourit-elle jamais sur les photos ?” Parfois, c’est tout simplement difficile de sourire. Ils ne savent pas ce qui se passe en arrière-plan. » Pour autant, l’ancienne nageuse peut compter sur le soutien de sa famille et notamment de son époux, le prince Albert II de Monaco, et leurs jumeaux Jacques et Gabriella – qui ont célébré leur cinquième anniversaire le 10 décembre dernier -, mais elle n’en oublie pas pour autant son pays d’origine : l’Afrique du Sud. « J’ai le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr