Charlene de Monaco absente depuis 5 mois : quelles conséquences psychologiques pour Jacques et Gabriella ?

·1 min de lecture

Ils feront leur rentrée au CP en septembre prochain sans leur maman, Charlene de Monaco. Séparés de la princesse depuis 5 mois, les petits Jacques et Gabriella feraient face à une «solitude abyssale», à en croire nos confrères de France Dimanche.

«L'intervention s'est bien passée, la princesse Charlene se repose et nous pensons tendrement à elle». C'est ce qu'a fait savoir le prince Albert à Nice Matin, il y a quelques jours, à propos de la santé de sa femme. Retenue en Afrique du Sud depuis le mois de mars l'ancienne championne de natation souffrait d'une grave infection des oreilles, du nez et de la gorge.

Charlene de Monaco pourrait ne pas être rentrée en septembre

Après son opération des sinus sous anesthésie générale pendant 4 heures, le 13 août dernier, on attend toujours de connaître la date de retour précise de Charlene à Monaco qui n'imagine pas revenir avant l'automne. Malheureusement, le 2 septembre prochain, ses enfants, le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella, âgés de 6 ans, vont faire leur rentrée au CP. Un rendez-vous capital qu'elle manquera.

Eux qui correspondent régulièrement avec leur maman par Facetime vont se retrouver dans une situation délicate, le jour de la reprise des cours. Ils entreront en effet dans une nouvelle école primaire, qui n'est plus la maternelle qu'ils connaissent. Et pour nos confrères de France dimanche, «ils vont devoir se plier à des règles plus strictes». Ainsi, «ce passage délicat pourrait être plus difficile encore que pour les autres enfants de leur âge, car il va devoir s'effectuer sans la presence rassurante de leur maman».

Dans les colonnes de l'hebdomadaire, en l'absence de nouvelles de Charlene...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles