Charlene de Monaco « a failli mourir en Afrique du Sud » et se nourrirait « à l'aide d'une paille » depuis plus de 6 mois

·2 min de lecture

Coincée en Afrique, Charlene de Monaco était-elle dans un état plus critique que le palais n'a bien voulu le faire savoir ? Des sources affirment auprès de Page Six, que la princesse a failli mourir sur place et n’aurait pas ingéré de nourriture solide depuis six mois. La princesse ne serait pas d'ordre de la santé mentale mais souffrirait des conséquences directes des multiples opérations subies pour lutter contre sa grave infection de la sphère ORL.

Après six longs passés en Afrique du Sud, loin des siens, Charlene de Monaco a regagné la principauté au début du mois de novembre. La princesse, qui a lutté contre une grave infection de la sphère ORL, n’est pas totalement remise. Dans une interview accordée à People la semaine passée, le prince Albert donnait des nouvelles de son épouse qui est actuellement suivie dans un établissement spécialisé, « en dehors de Monaco […] ailleurs en Europe ». Un éloignement nécessaire « pour des raisons de confidentialités ». Éprouvée, la maman de Jacques et Gabriella souffre d’un « épuisement profond à la fois émotionnel et physique ».

Pourtant, des sources affirment en exclusivité dans les colonnes de Page Six que la princesse se trouvait dans un état grave. Le magazine avance d’après les confidences de sources : « Des amis craignent que la famille princière de Monaco ait minimisé la gravité de son état après l’interview du prince Albert datant de la semaine dernière dans laquelle il affirmait qu'elle avait été admise en structure spécialisée à son retour en principauté. »

La source affirme dans les colonnes de Page Six : « Il est injuste qu'elle soit présentée comme ayant une sorte de problème mental ou émotionnel » Et de préciser : « Nous ne savons pas pourquoi le palais minimise le fait qu'elle ait failli mourir en Afrique du Sud ».

La source rappelle que Charlene de Monaco souffrait d’une lourde...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles