Charlene de Monaco humiliée : la princesse a avalé des couleuvres pour vivre avec Albert

·1 min de lecture

Dur dur de se faire une place à Monaco. Et Charlene Wittstock, nageuse sudafricaine devenue princesse consort, en sait quelque chose. Pendant des années, elle a nagé dans des courants glaciales...

Longtemps avant d'être la princesse de Monaco engagée qu'elle est, et la maman de deux adorables jumeaux, Jacques et Gabriella, qui la comblent de joie, Charlene Wittstock a du se faire une place au soleil, sur le Rocher. Elle qui a connu le prince Albert en 2006 ne l'a épousé qu'en 2011. Et pendant ces années, elle a avalé bien des couleuvres.

Humiliée à plusieurs reprises

Comme le rapportent nos confrères de Paris Match, entre les enfants illégitimes de son homme, et ses déclarations désabusées sur l'amour - il aurait déclaré « la femme idéale n’existe pas (seules) comptent les affinités, les connivences » l'année de leur officialisation - Charlene a également galéré avec ses belle-soeurs, Caroline et Stéphanie...

Elle qui avait avoué à une amie « Monaco est un village peuplé de requins et de vipères », l'a compris en assistant au vernissage de l’exposition «Les années Grace Kelly», en juillet 2007, au Grimaldi Forum... On raconte que son arrivée a été retardée sur place, pour permettre à la maison Hermès de remettre aux «vraies» princesses, filles de Grace Kelly, les deux sacs emblématiques de la marque qui portent le nom de l'actrice. Ce jour là, aucun cadeau n’avait été prévu pour Charlene....

Elle a trouvé sa place en devenant maman

Il lui faudra attendre trois ans de mariage, ponctués de commentaires sur sa fertilité, pour finalement donner naissance à ses enfants. Elle prendra alors confiance...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles