Charlene de Monaco malade et épuisée, le prince Albert donne de ses nouvelles : « Il y a une fatigue, pas seulement physique »

·2 min de lecture

La santé de la princesse Charlene a été mise à rude épreuve. Si elle a enfin pu quitter l’Afrique du Sud, elle n’a pas pour autant regagné le Palais de Monaco. Son lieu de convalescence est tenu secret. Le prince Albert donne de ses nouvelles, la princesse est encore affaiblie. Sa fatigue est autant physique que psychologique.

Après une longue période loin des siens, à faire face à de lourds soucis de santé, Charlene de Monaco a regagné le Rocher au début du mois de novembre. Si la princesse est de retour, elle n’en reste pas moins affaiblie. Pour l’instant, l’ancienne nageuse doit se ménager pour se remettre de la grave infection de la sphère ORL qui l’a touchée alors qu’elle était en Afrique du Sud. Pour l’heure, il lui est impossible d’honorer certains événements.

Ainsi, c’est sans son épouse que le prince Albert célébrera « le jour du souverain » ce vendredi 19 novembre à l’occasion de la Fête nationale monégasque.

Le prince accorde une interview à Monaco-Matin repérée par Gala dans laquelle il donne des nouvelles de la princesse Charlene : « Elle va mieux mais elle a encore besoin de repos et de tranquillité. » fait-il savoir tout en précisant : « Il y a une fatigue, pas seulement physique, qui ne peut se traiter que par une période de repos et par un suivi ».

Le lieu de convalescence de la princesse Charlene est tenu secret. Le prince Albert explique à ce sujet : « Elle n’est pas en Principauté mais nous allons pouvoir aller la visiter très prochainement. Je ne peux pas vous en dire plus par discrétion. »

Durant de longs mois, les jumeaux Jacques et Gabriella ont dû vivre séparés de leur mère, coincée à 12 000 kilomètres de Monaco. Vacances avec leur père, rentrée scolaire sans leur mère… Les...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - La minute de Charlène de Monaco

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles