Charlene de Monaco se montre en vidéo pour la première fois depuis plusieurs semaines, elle apparaît méconnaissable

·1 min de lecture

Mardi 3 août, le « Daily Mail » dévoilait une vidéo de la Princesse Charlene de Monaco. Exilée en Afrique du Sud depuis maintenant plusieurs mois, les médias et internautes évoquaient mettaient en cause le raté d'une nouvelle opération de chirurgie esthétique...

Cela fait maintenant plus de 4 mois que Charlene de Monaco a quitté le Rocher. Partie en Afrique du Sud - en mars dernier - pour assister aux funérailles du Roi des Zoulous, la Princesse avait ensuite décidé de prolongé son séjour. Cependant, le voyage semble être plus long que prévu.

Suite aux obsèques du Roi, Charlene de Monaco est partie en mission humanitaire - toujours en Afrique du Sud - contre le braconnage. Mais alors qu'elle devait être de retour à Monaco, elle a annoncé devoir rester sur place. La Princesse aurait contracté une infection de la sphère ORL, l'empêchant de voyager à bord d'un avion pour une durée encore indéterminée.

Malgré cette information, les internautes pensent plutôt que Charlene de Monaco aurait eu recourt à une énième opération de chirurgie esthétique... Une hypothèse loufoque mais pourtant confirmée par la vidéo relayée par le Daily Mail. Internviewée à distance par la journaliste Mandy Wiener, Charlene de Monaco s'est montrée en vidéo face-caméra. Elle est apparue méconnaissable : lèvres gonflées, visage boursouflé, pommettes plus que saillantes... Son visage a considérablement changé depuis son départ.

En plein divorce ?

SI Charlene de Monaco est en premier lieu restée bloquée en Afrique du Sud pour raisons médicales, la toile a d'abord cru à un exil provoqué par son potentiel divorce avec le Prince Albert II. Si la rumeur court depuis maintenant plusieurs semaines, le...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles