Charles III : sa lourde décision pour empêcher Harry d’accéder au trône, même par intérim

Agence / Bestimage

Il semble que près de deux mois après la mort de la reine Elizabeth II, les tensions restent vives au sein de la famille royale. Le 8 septembre 2022, le prince Charles a été nommé comme successeur de sa mère, après 70 ans d'attente. Désormais nommé Charles III, le nouveau monarque d'Angleterre a déjà fait parler de lui à de multiples reprises. Qu'il s'agisse de ses accès de colère ou de cette étonnante photo prise sans une partie de ses enfants, ses agissements portent parfois à confusion. Et la situation ne semble pas s'arranger. À en croire des informations du quotidien Le Figaro, jeudi 27 octobre 2022, Charles III a décidé de prendre une décision lourde de conséquences. Celle-ci devrait définitivement empêcher au prince Harry, son second fils avec Lady Diana, de prétendre au trône, même pas intérim.

"Selon une loi de 1937, le monarque peut être remplacé pour certaines tâches, comme la signature de documents officiels lors de ses absences par son époux ou épouse et par les quatre premiers adultes dans l'ordre de succession", explique Le Figaro. Dans cet ordre figurent le prince Harry, ainsi que son oncle, le prince Andrew. Le premier a pris la décision de s'éloigner de la famille royale et d'aller vivre aux États-Unis avec sa famille, soucieux de la préserver des tensions et du protocole. Quant au second, il est empêtré dans des scandales d'agressions sexuelles, après avoir été accusé par plusieurs victimes présumées. Afin de les éloigner du trône d'Angleterre, Charles III devrait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite