Charles III : pourquoi ne faut-il pas lui reprocher ses récents accès de colère ?

©PA Photos/ABACA

Charles III est devenu roi.

Ce jeudi 8 septembre, à l’annonce du décès d’Elisabeth II, son fils aîné, Charles, est officiellement devenu roi. Au lendemain de la disparition de sa mère, celui qu’on nomme désormais Charles III s’est rendu à Buckingham Palace, à Londres, afin de saluer la foule et de réaliser sa première apparition en tant que monarque. Depuis, ce dernier ne s’arrête même pas une minute. Entre l’organisation des funérailles de la reine, la prestation de serment et autre protocole royal, Charles III est sur tous les fronts. Il y a quelques jours, ce dernier a d’ailleurs suscité l’attention de réseaux sociaux après qu’une vidéo de lui en train de s’énerver contre un stylo qui fuit a fait le tour de la Toile. De nombreuses personnes jugent le comportement du roi inquiétant et bizarre, d’autant plus, qu’une scène du même genre s'est produite sous l'œil des caméras seulement trois jours auparavant. Ce jeudi 15 septembre, Philip Turle, un journaliste britannique, a analysé le comportement du père de William et Harry sur BFMTV et a tenu à rappeler que ce dernier vivait actuellement une période très étrange et très triste.

Lire aussi >> Mariage royal : le roi Charles III et Camilla, les amants terribles

Ecoutez notre podcast sur la reine d'Angleterre :

« Il a toute cette pression sur ses épaules »

N’oublions pas. Charles III vient de perdre sa mère et, en plein deuil, il doit déjà se comporter et agir comme le roi. De plus, avec...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi