Charlotte Gainsbourg affiche une coupe courte à la garçonne, elle est métamorphosée... Et subjugue ses fans

·1 min de lecture

Charlotte Gainsbourg apparaît transformée sur des photos inédites tirées du film Suzanna Andler. L’actrice troque ses cheveux longs contre une coupe courte à la garçonne. Un style radicalement différent pour une performance marquante.

Trois photos subjuguantes ! Charlotte Gainsbourg dévoile des clichés inédits sur son compte Instagram. On la découvre plongée dans un sublime jeu d’ombres et de lumières. Vêtue d’une veste à imprimé léopard, l’actrice détonne avec une nouvelle coupe de cheveux. Oubliées les longueurs, elle se dévoile avec des cheveux courts à la garçonne. La coiffure dégage sa nuque et son visage pour mettre en valeur ses traits. Une coupe fatale et androgyne arborée pour les besoins du film Suzanna Andler, adaptation de la pièce de Marguerite Duras. Ce style capillaire n’était pas une volonté du réalisateur Benoît Jacquot, mais bel et bien le choix de Charlotte Gainsbourg.

Pour se fondre dans la peau de son personnage, l’actrice s’imaginait avec cette coiffure saisissante et épurée. Dans un article dédié à ce long-métrage en décembre dernier, Vanity Fair souligne : « Et puis cette coupe, très courte, presque à ras, voulue par l’actrice, et qui n’est pas sans évoquer la drôle de petite tête d’oiseau déplumée de Mia Farrow dans Rosemary’s Baby ». Avant que la magie n’opère sur grand écran, Charlotte Gainsbourg fait alors part de ses quelques doutes quant à ce look : « Je me demandais tout au long du tournage si ça allait fonctionner, cette robe qui fait presque enfant et ce manteau de fourrure de bourgeoise, et cette coupe de cheveux à laquelle j’ai tenu ».

Une icône qui s'ignore

La série de photos fait...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles