• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Charlotte Gainsbourg partage une adorable photo de son chien... et inquiète ses fans

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans la famille Gainsbourg, je voudrais la fille. Lundi 30 août 2021, Charlotte Gainsbourg a provoqué un petit séisme sur son compte Instagram, suivi par plusieurs centaines de milliers de personnes, en postant la photo de sa chienne. En effet, la fille de Jane Birkin et Serge Gainsbourg a voulu rendre hommage à la petite boule de poils qui l'accompagne depuis des années, prénommée Rita, en publiant trois photos d'elle. L'une d'entre elles montrait l'animal de profil droit, l'autre de face, et enfin une dernière de profil gauche. Cependant, suite à une petite confusion en légende, que Charlotte Gainsbourg a écrite en anglais, les fans de la chanteuse ont immédiatement pensé que Rita était décédée. Heureusement, la compagne d'Yvan Attal a pu compter sur ses fans pour rétablir la vérité.

"Left Rita", a écrit Charlotte Gainsbourg en légende de la photo de son animal de compagnie. Une légende qui signifie : "Rita de gauche" en français, mais qui pourrait aussi se traduire par : "Rita est partie". Confus par cette légende en anglais, les fans ont bondi en commentaire : "Rita est morte ?", "Est-ce que Rita est partie ?", "So sorry ma Charlotte", "Courage, c'est dur", "J'imagine la peine", peut-on lire, parmi plusieurs dizaines d'emojis en larmes. Une inquiétude rapidement écourtée par la réponse de l'un des internautes : "Non elle est vivante, regardez c'est un post en trois parties ! Rita right, Rita middle, Rita left", a-t-il rectifié.

En 2014, peu après le décès de sa sœur Kate (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles