Charlotte Pudlowski : "Très souvent, les victimes d'inceste peuvent aimer leur agresseur"

Charlotte Pudlowski est journaliste et créatrice de podcasts pour Louie Média. Elle signe une série de documentaires audio intitulée "Ou peut-être une nuit" qui brise le silence sur un des plus gros tabous de notre société : l'inceste. Après avoir découvert les agressions répétées dont a été victime sa mère de la part de son père, la journaliste a décidé d'enquêter pour comprendre les fondements du silence qui entoure l'inceste. Charlotte Pudlowski s'appuie sur des chiffres terrifiants pour étayer les résultats de son enquête : "Deux ou trois enfants par classe sont victimes d’inceste. Sept à 10 % de la population ont subi des viols intrafamiliaux dans l’enfance, et ces violences commencent en moyenne à l’âge de 9 ans. Quatre-vingt-dix-huit pour cent des agresseurs sont des hommes." Elle en parle à Elsa Wolinski dans Décomplexé.e.s.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles