Charlotte Valandrey : "J’ai mis longtemps à me reconnecter avec mon corps"

Accidentée de la vie, Charlotte Valandrey a longtemps été en guerre avec elle-même. S’accepter, accepter un rapport à l’autre apaisé, sortir d’une culpabilité permanente, reprendre goût à la vie, apprendre à être heureuse, tout simplement… Dans un livre sincère et touchant - Se réconcilier avec soi (avec Céline Langlais, éd. Robert Laffont) - l’actrice raconte comment elle a pu y parvenir. Notamment par la pratique du yin yoga, du shiatsu, de la méditation, mais aussi de la marche quotidienne. « Les doutes vont et viennent, écrit-elle, mais l’amour, définitivement, est plus fort. »

Votre livre mêle confessions et conseils de développement personnel. Comment le définiriez-vous ?

C. V. C’est avant tout une thérapie pour moi. Ceux qui le liront pourront peut-être s’en servir pour y puiser des conseils de vie. J’aimerais donner de l’espoir à mes lecteurs, mais il n’y a pas de recette miracle et je ne prétends pas qu’ils y trouveront la solution à leurs problèmes. J’espère qu’ils comprendront que rien ne se résout d’un coup de baguette magique et qu’il faut beaucoup de temps. C’est comme un journal intime qui a fait remonter des choses. Au moment de l’écriture avec Céline Langlais, l’amie thérapeute avec qui j’ai passé le confinement, je pleurais souvent. Ça m’a fait du bien.

C’est le confinement qui a été propice à l’écriture ?

C. V. Je me suis retrouvée en Bretagne pendant un an et demi et ça m’a obligée à sortir. J'y ai redécouvert la nature, un des thèmes centraux du livre. Pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles