Chasser - et photographier - les aurores boréales, mode d'emploi

PHOTO - Comment les débusquer ? Comment les capturer en photos ? Grazia vous explique tout.

Tel un chasseur qui attend sa proie, il faudra prendre son mal en patience... ou avoir beaucoup de chance. Visibles en hiver et dans les contrées nordiques, les aurores boréales sont toujours un spectacle magique. D'après différentes légendes lapones, elles seraient le fruit de la course d'un renard dans les collines enneigées dont la queue projette de la neige dans le ciel. Les Inuits du Groenland évoquent aussi l'âme de personnes décédées brutalement qui cherchent un lieu pour trouver le repos et jouent avec le crâne des morses...

Vertes, bleues, blanches voire rouges, elles naissent - selon la science - de la rencontre entre des particules de plasma solaire qui pénètrent dans l'ionosphère (couche atmosphérique terrestre) au niveau des pôles et rencontrent des ions d'oxygène atomique et d'azote atomique. La couleur dépend du niveau d'énergie des particules solaires et de la nature du gaz "excité" (vert et rouge si c'est de l'oxygène, bleu et rouge profond si c'est de l'azote). Le plus souvent, vous verrez des aurores boréales vertes avec une pointe de jaune mais toutes les couleurs spectrales sont possibles.

Où voir des aurores boréales

Elles sont visibles dans les terres polaires. Il faut donc remonter très au nord pour avec une chance de les voir. Groenland, Islande, Laponie (nord de la Norvège, Suède, Finlande), extrémité septentrionale de la Russie, du Canada, Alaska, îles Shetland au nord du Royaume-Uni... Elles apparaissent en général dans (...)

Lire la suite sur Grazia.fr

La méditation où je veux, quand je veux
Déco : les 10 e-shop qu'il faut absolument connaître
Sexe : orgasmes pour tout.e.s
Signe par signe, découvrez votre horoscope de la semaine
Running : Adidas joue à son tour la carte du carbone avec l'Adizero Pro