Votre chat vous réveille la nuit ? Voici la solution pour ne plus être dérangé durant votre sommeil et limiter son activité nocturne

·1 min de lecture

Miaulements, sauts sur le lit… Un chat peut être plus ou moins excité la nuit et perturber notre repos. Voici ce qui pourrait expliquer ce phénomène et comment y pallier.

Bien souvent qualifié d’animal nocturne et indépendant, le chat est calé sur un rythme polyphasique. En effet, son quotidien est rythmé par des temps de repos et de veille.

Cette boule de poils passe environ 13 à 16 heures à dormir. Cependant, contrairement à un chaton qui dort plusieurs heures d’affilée, un chat plus âgé effectue ses cycles en plusieurs fois. Lorsqu’il est éveillé, il prend alors le temps de se nourrir, de jouer, d’explorer… Il reste un animal ponctuel et attaché aux routines et habitudes. Un rituel de repas à heure fixe par exemple, contribue à le rassurer.

Il connaît des pics d’activité lorsque le moment lui paraît propice à la chasse de petites proies…

Miaulements, porte grattée, saut sur le lit… Les nuits passent et notre animal de compagnie a décidé de nous mener la vie dure ? Plusieurs causes sont possibles et des solutions existent.

Éviter les réveils nocturnes

Un chat peut souffrir d’insomnie, mais bien souvent, une hyperactivité relevée au cours de la nuit découle d’un manque d’activité en journée.

Pour éviter tout désagrément nocturne, il convient de le solliciter au maximum lorsqu’il est éveillé. Il suffit de tenter de le maintenir éveillé et de favoriser les interactions. Si un jardin est à disposition et que l’environnement lui est familier, il est conseillé de le laisser faire sa vie en extérieur.

En cas d’absence, il est préconisé de laisser à sa...

Lire la suite sur Femina.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles