Chauffage : ces accessoires à moins de 100 € permettent de réduire la facture !

© Istock/Getty Images

Vous pouvez aussi remplacer ceux en place si besoin dans le bâti des portes et fenêtres afin d'optimiser l’isolation. Comptez 20 € pour 25 m de joint et 15 minutes d’installation par ouvrant.

Avantage : qui dit isolation, dit économies à la clé.

Notamment dans les pièces non chauffées ou donnant sur l’extérieur. Pour une dizaine d’euros par ouvrant, ils limitent les courants d’air froid.

Avantage : un confort thermique amélioré.

Appelés rideaux thermiques, ils sont à installer devant les fenêtres et portes donnant sur l’extérieur. Ils participent à l’isolation du logement à moindres frais. Tirez-les le soir et lorsque vous vous absentez. Ils ne doivent pas être placés devant des radiateurs - au besoin, taillez-les de façon à ce qu'ils arrivent juste au-dessus.

Avantage : une solution peu onéreuse (et décorative) pour isoler davantage son intérieur.

Surtout si celle-ci se trouve dans un local non chauffé. Équipez-les de manchons isolants en polyéthylène (moins d’un euro le mètre). Des protections très simples à poser.

Avantage : vous réduisez les déperditions de chaleur, source de gaspillage d’énergie

À renouveler tous les deux ans. Elle doit assurer le renouvellement optimal de l’air intérieur et donc évacuer correctement l’humidité. L’intervention d’un professionnel coûte une centaine d’euros pour une VMC simple flux.

Avantage : un air moins humide coûte moins cher à chauffer.

Si vous disposez d'un budget un peu plus conséquent, vous pouvez aussi :

- Équiper chaque radiateur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite