Chauffage au charbon et produit nettoyant : l'étonnante origine de la pâte à modeler

·1 min de lecture

Tous les jours dans Historiquement vôtre, le journaliste David Castello-Lopes revient sur les origines d'un objet ou d'un concept. Lundi, il s'intéresse à l'histoire de la pâte à modeler, un jouet pour enfant aux étonnantes racines. 

Avec la pluie intermittente, les vacances de la Toussaint seront sûrement synonymes pour vos enfants d'activités intérieures. Parmi les options à envisager, la pâte remporte souvent un franc succès. Aujourd'hui très populaire auprès des enfants, son origine n'a pourtant rien à voir avec le divertissement. 

Jusqu’au milieu des années 1950, le chauffage au charbon était légion dans bon nombre de pays. Un chauffage efficace mais catastrophique en termes de propreté puisqu’il laissait souvent de larges traces de suie sur les murs des maisons. Pour nettoyer ces trainées noires, l’entreprise américaine Kutol commercialisait alors une pâte dédiée. Mais avec l’essor des chauffages à gaz ou électricité, le chauffage au charbon est progressivement devenu dépassé. Au bord de la faillite, l’entreprise Kutol a donc été obligée de se réinventer. 

Une recette gardée secrète

A cette époque, la nièce d'un cadre de l’entreprise a lu par hasard un article dans un journal racontant que des enfants se servaient, pendant leurs cours d’arts plastique, de pâte à nettoyer pour faire de minuscules sculptures. L’idée fait son chemin chez les patrons, et seulement quelques mois plus tard, en 1956, la première boite de pâte à modeler "Play Doh" fut vendue aux Etats-Unis.

Aujou...


Lire la suite sur Europe1