Chauffage, télétravail, transports… Les principales mesures du plan de sobriété énergétique

©IStock

Le plan vise à économiser 10 % d’énergie cet hiver.

Limiter le chauffage à 19 degrés dans les appartements ou les bureaux : c’est la mesure phare du plan de sobriété énergétique national, annoncé jeudi 6 octobre pour éviter les pénuries de gaz ou d'électricité et réduire l'empreinte carbone du pays.

À lire également >> 5 astuces pour alléger sa facture d'énergie

Le plan se décline en dizaines d'initiatives, basées sur le volontariat plutôt que sur la coercition, et réparties dans tous les secteurs de la société. Tour d’horizon.

Chauffage : une température maximale de 19°C dans les bureaux

Dans les bureaux, la température maximale devra être de 19°C (16°C dans les lieux de stockage ou la nuit). Lorsque le bâtiment est fermé plus de 48 heures, il ne devra pas être chauffé à plus de 8°C – sauf dans les crèches ou établissements de santé. Dans les gymnases, elle sera abaissée de deux degrés, à 14 degrés.

Dans les logements, les habitants sont incités à acheter des thermostats programmables, avec une aide allant jusqu'à 65 euros, à réduire le temps des douches, et à décaler l'utilisation des appareils électriques en dehors des périodes de pointe (8h00-13h00 et 18h00-20h00). Une campagne de communication « chaque geste compte » déclinant cinq gestes-clés est lancée dans les médias jusqu'en février 2023.

Les ballons d'eau chaude devront être réglés à 55 degrés. Les dates de chauffe collective des immeubles pourront quant à elles être raccourcies de 15 jours, selon...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi