Le chauffage a-t-il déjà été allumé à Matignon ? Elisabeth Borne fait le point

Jacques Witt/Pool/Bestimage

À l'approche de l'hiver, il va falloir se serrer la ceinture. C'est en tout cas ce que martèle gouvernement depuis des mois. Avec la crise énergétique qui ne semble pas connaître de répit, les Français vont devoir apprendre à consommer mieux. Lundi 26 septembre 2022, à quelques heures d'un nouveau conseil des ministres, Elisabeth Borne s'est rendue sur le plateau de BFMTV. Interrogée par Apolline de Malherbe, elle a dû répondre à un certain nombre de questions sur l'âge de la retraite, le potentiel recours (très contesté) au 49.3, mais aussi l'augmentation du prix du paquet de cigarettes. La journaliste a également invité la Première ministre d'Emmanuel Macron à répondre à une question d'ordre énergétique. "Vous avez allumé le chauffage à Matignon", lance-t-elle à son interlocutrice. Une question primordiale lorsque l'on sait que le gouvernement a parfois été adepte du "faites ce que je dis, pas ce que je fais".

À cette interpellation, Elisabeth Borne répond sobrement : "Pas encore". Mais face à elle, la journaliste n'en démord pas. "Donc aujourd'hui il fera 15 [degrés, ndlr], au plus fort de la journée à Paris. Et vous n'avez pas allumé le chauffage", insiste-t-elle. "Alors cet été nous ne mettions pas la climatisation et on va être, effectivement attentifs à ne pas chauffer trop tôt. Ensuite, on appliquera les règles qui s'appliquent depuis les années 70, d'avoir un chauffage à 19 degrés", répond la Première ministre. Une réponse peu convaincante pour Apolline de Malherbe, qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite